PAPOTAGES EN VRAC

Un blog de nana mais pas trop quand-même. Des coups de coeur, des coups de gueule, de la FIMO, de la musique, des parrainages, des tutos, des livres, des tests...et oui, tout ça ! En vrac !

mercredi 09 septembre

Je vais leur MITER leur mère !

Les vacances sont déjà finies...mais apparemment pas pour tout le monde !

Avant de partir on a trouvé des squateurs chez nous : toute une famille de mites qui ont cru qu'ils pourraient se fairemite une bikini-party avec NOS fringues (enfin je crois qu'ils ont une préférence pour les pulls et tee-shirts de mon Zamour...). Alors juste avant le départ, j'ai mis de l'huile essentielle de lavande dans les placards et zou ! (oui, je suis dans ma période huiles essentielles, homéopathie et huile de pépin de pamplemousse, et alors ?).

Au retour, chasse aux mites volantes à coup de saut sur le lit et tapage de mains (je vous laisse imaginer la scène...). Ici c'est pas le camping les p'tits gars ! Je déclare la chasse ouverte !

Grâce à copain-google (mais il sait tout sur tout le monde celui-là, ma parole !), j'ai appris des trucs sur ces putasses nos amies  les mites, du genre que les papillons sont les adultes et qu'ils sont inoffensifs pour les fringues, à part qu'ils pondent des enfoirés  de mignons petits oeufs qui deviennent des larves cruelles, dangereuses et assoifées de tissu !

Bref,  j'ai cherché des méthodes plus ou moins naturelles  pour venir à bout de la Bikini-Party.

En prévention dans les placards : tissu imbibé d'huile esentielles de lavande ou billes de Bois de cèdre (les mites détestent l'odeur donc elles se cassent avant d'avoir pondu !).

En traitement : un truc qui s'appelle Zensect qui se met partout où il y a des vêtements. ça tue les oeufs, les larves et les adultes et ça éloigne les kamikazes pendant 6 mois.

La prochaine fois je vous raconterai "La mort des Mites tueuses !"


Commentaires

    Ah ben c'est exactement ce que je viens d'acheter pour chez moi ! j'espère que ça marchera !

    Posté par clem's cooking, mardi 29 novembre à 15:39

Laisser un commentaire